Mon semestre au Canada en 11 étapes

Première étape : Montréal

Le 20 août 2018, j’ai décollé de Paris pour arriver à Montréal. J’étais convaincue que j’allais vivre de folles aventures sans pour autant savoir ce qui allait m’arriver. Pour en vivre, j’allais être servie ! Après avoir passé 6 jours dans la capitale, j’étais supposée partir à Chicoutimi pour démarrer mon année scolaire.. Le matin même de mon départ, j’ai réalisé à mon réveil que ma mâchoire était très douloureuse et qu’il m’était impossible de l’ouvrir. Elle était bloquée! Paniquée, j’ai dû annuler mon covoiturage pour me précipiter chez un dentiste d’urgence. Verdict : une inflammation provoquée par la poussée de mes dents de sagesse. Le dentiste m’a alors informée que je devais me les faire arracher d’urgence, et donc rester une semaine supplémentaire sur Montréal. Je n’avais jamais raté une rentrée scolaire de toute ma vie ! L’année commençait bien…

Mais parce que je suis d’une nature chanceuse même dans le malheur, l’opération a été totalement indolore. Une fois sortie du cabinet, j’étais même partie faire les courses avec de gros morceaux de coton dans la bouche avant de me mettre à cuisiner de la viande pour mon ami et moi. Nous avons ensuite marché jusqu’au Mont Royal en pleine nuit, et tout ça le jour même de mon opération… Strong lady!

Même si je ne pouvais pas rentrer sur Chicoutimi cette semaine, j’ai réussi à profiter pleinement de mon séjour dans cette ville Franglophone ( nouveau mot, oui. ). Entre les soirées salsa, les ballades digestives sur le vieux port et les pique-niques dans les parcs avoisinants, cette opération qui semblait gâcher mes premières semaines au Canada fut en réalité une bénédiction.

Moralité : Un malheur ne reste un malheur que si on refuse d’y voir autre chose.

 

Deuxième étape : Le vieux port de Chicoutimi

Quelle belle surprise ce vieux port de Chicoutimi ! La première fois que j’y ai mis les pieds fut un dépaysement total ! J’ai alors pleinement réalisé que je n’étais plus à Dunkerque mais bel et bien au Québec…

 

3ème étape : Québec City

Un énorme coup de cœur pour cette ville pleine de charme. Pour résumer :
– 5 voyages en Auto-Stop ( dont 2 avec 5 vélos )
– Un barbecue avec un inconnu 
– 118 étages
– 2 nuits dans un incroyable Couchsurfing
– Des ballades à vélo jusqu’à 1h du matin
– Des descentes et beaucoup de montées
– 4 cascades

Si on m’avait dit 3 ans plus tôt que j’allais vivre 1 année en Angleterre, 5 mois au Canada, visiter 5 pays en l’espace de quelques mois et les USA, je ne l’aurais pas cru. Je réalise la chance que j’ai de pouvoir me réveiller chaque matin avec le sourire, d’être excitée à l’idée de vivre une nouvelle journée.

Si j’ai bien appris une chose avec tous ces voyages, c’est que le bonheur est bien plus simple qu’on ne l’imagine. Il ne se résume qu’à un seul mot : Partage.

Deux jours après mon arrivée à Chicoutimi, j’ai partagé un simple sourire avec un homme d’une soixantaine d’années dans la rue. Celui-ci s’est arrêté et s’est mis à discuter avec moi, touché par un geste pourtant si anodin. Grâce à ce sourire gratuit, je travaille chaque semaine avec lui dans l’élaboration de son prochain livre. Le plus curieux dans cette histoire, c’est que ce même matin je me demandais comment j’allais faire pour gagner un peu d’argent à Chicoutimi…

On ne réalise pas assez que s’ouvrir aux autres nous offre une multitude d’opportunités, parfois inespérées.

 

4ème étape : Assister à un match de hockey

On nous le répète sans cesse à la fac : comprendre les différences culturelles entre les pays est indispensable en commerce international.

Alors ça y est, nous devenons peu à peu de vrais québécois. T’sais c’est correc’ ?

Je suis bientôt prête à implanter le potjevleesch au sirop d’érable.

 

5ème étape : Les Fjords de Saguenay

 

6ème étape : Les Hautes Gorges

Trois choses sont à retenir de cette journée :

• Je suis montée à bord d’un school bus. Le matin-même, j’avais exprimé le voeu de monter dans ce moyen de transport typiquement américain sans savoir qu’il allait être exaucé ! Lucky Joséphine….

• J’ai gravi une montagne pendant plusieurs heures jusqu’à en atteindre son sommet enneigé. ( Brrrrrrrh qu’est-ce qu’il faisait froid! )

• J’ai bu le meilleur chocolat chaud de toute mon existence ( 21 années d’existence quand même ) dans une sorte de café américain qui se trouvait au bord de la route du retour. J’en rêve encore.
Moralité : toujours faire confiance à son instinct lorsqu’il nous dicte de nous arrêter.

 

7ème étape : Parc National de la Jacques-Cartier

Au programme :

– De la neige
– Du rire 
– DES chutes
– Un ami oiseau qui nous a suivies pendant 30 min
– Une vue à couper le souffle
– De l’amitié

 

8ème étape : Week-end-road trip entre Québec City, Sainte-Rose-du-Nord et Tadoussac.

Ce week-end est probablement celui qui m’a offert les plus beaux paysages jusqu’à présent.

Québec City, sous la neige, ressemble aux villes décrites dans les contes pour enfants. Difficile de ne pas avoir les yeux qui brillent face à ce spectacle.

Sainte-Rose-du-Nord et Tadoussac sont les deux villages les plus mignons du Québec ! En plus d’avoir des petites maisons colorées à croquer, l’un propose un superbe panorama sur la rivière Saguenay, l’autre sur le fleuve Saint-Laurent.

Mais ce qui m’a le plus marquée est le voyage en lui-même. Rouler à travers les montagnes procure une drôle de sensation. Celle d’être toute petite..

Enfin, un moment très riche en émotions restera à jamais gravé en moi. Imaginez-vous en train de rouler en pleine nuit, sur une route déserte où vos feux de voiture sont les seules sources de lumière. Imaginez ensuite une énorme forme mouvante au milieu de la route. Vous freinez bien évidemment de toutes vos forces et, que voyez-vous? Un énorme Caribou juste devant vous !Personne ne s’imagine à quel point cet animal est énorme, surtout de par ses “cornes”.

 

9ème étape : Spa et randonnée au Mont Valin

 

10ème étape : 2 semaines à New-York

Célébrer Noël à New-York est désormais chose faite ! Il y règne une ambiance assez particulière, similaire à celle que l’on voit dans les films.

J’ai eu l’occasion de rencontrer beaucoup de personnes et de vivre des expériences hors du commun.

Je n’oublierai pas ces nombreuses soirées à passer de restaurants en restaurants pour goûter différents plats car oui, à NYC, il y a de la nourriture partout!Je n’oublierai pas ces 5 nuits avec Joséphine number 2, dont 2 se sont passées sur un bateau et une dans un luxueux appartement le soir du réveillon.
Je n’oublierai pas non plus le jour où un Couchsurfer m’a proposé une visite privée de son immeuble qui était autrefois l’hôtel le plus grand au monde. Je me suis ainsi retrouvée sur le toit de cet immeuble, face au célèbre Empire State Building. Quelle expérience!

New-York est une ville gigantesque et fatigante, il me tarde de retrouver la tranquillité de la France.

Je repars le ventre rempli de 🍔 , de 🍕 et de souvenirs.

Je crois fermement que ce sont tous ces voyages qui me construisent et me rendent plus forte. M’ouvrir au monde m’a offert bien plus que je ne l’espérais. Cela m’a permis d’être autonome, d’avoir une vision claire de ce que j’attendais de la vie, d’avoir un large réseau, de ne plus attendre que les choses arrivent par magie mais d’avoir le courage de me battre pour atteindre mes objectifs.

 

11ème et dernière étape : Chicago

Gros coup de cœur pour cette grande ville de caractère. Entre Jazz et gangsters, je n’oublierai certainement pas cette étape.

C’est ici que s’achève mon séjour en Amérique, 5 mois de merveilleux souvenirs et de rencontres. Je rentre en France le sourire aux lèvres et un léger pincement au cœur.. C’est un curieux mélange entre euphorie et nostalgie. Je pense déjà à ma prochaine aventure.

 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s